Le coeur sauvage de Robin MacArthur

Le coeur sauvage - Robin MacArthur - traduit de l'américain par France Camus-Pichon - Collection Terres d'Amérique - Editions Albin Michel - 2017

Bûcherons, fermiers, vieux hippies, jeunes artistes ou adolescentes rebelles, les personnages de ces nouvelles vivent à la frontière de la civilisation et du monde sauvage, dans des endroits reculés du Vermont. Tous cherchent à donner un sens à leur solitude et à leurs rêves, au cœur d’une nature à laquelle ils sont, souvent malgré eux, viscéralement liés. L’eau noire et glacée des lacs, l’odeur des champs en juin, la senteur de la résine,  les forêts à perte de vue… Robin MacArthur évoque avec puissance et grâce cet univers à la fois âpre et beau, où se reflète l’âme de ses habitants.(présentation éditeur)

Marie-Claude et Jérôme m'avaient donné très envie de découvrir ces nouvelles. C'est chose faite et j'ai vraiment bien fait.

Pas facile d'en parler par ailleurs. Ce que j'en retiens, c'est avant tout l'ambiance qui se dégage dans cette région du Vermont aux Etats-Unis où les forêts, la nature sauvage façonnent les paysages et les hommes qui y vivent. J'ai eu envie d'y aller, de toucher les arbres, sentir leur odeur, plonger la main dans l'eau glacée des rivières, écouter le vent, le bruit et les cris des animaux (peut-être pas celui du puma ...lisez, vous comprendrez ;-)). 

Des ballades nocturnes en forêt, des soirs d'été silencieux, une bière à la main, propices à la nostalgie, aux réminiscences de l'enfance, à l'envie d'une autre vie. Le retour à la terre pour certains avec appréhension, joie mélangée d'amertume. Des hommes et des femmes qui vivent dans ces régions par dépit plus que par choix. Des envies de s'échapper du quotidien, de tout recommencer. Des histoires de solitude, d'illusions perdues qui laissent souvent un goût amer. 

Et puis et surtout, l'écriture de Robin MacArthur qui m'a tout de suite plu. J'ai aimé les chutes de ses histoires, ses personnages. De grandes pauses méditatives entre chaque nouvelle. Un très beau recueil d'une grande intensité émotionnelle que j'ai envie d'offrir à ceux que j'aime.

Je continuerais prochainement avec d'autres nouvelles de la collection Terres d'Amérique, avec Courir au clair de lune avec un chien volé.

Le coeur sauvage - Robin MacArthur - traduit de l'américain par France Camus-Pichon - Collection Terres d'Amérique - Editions Albin Michel - 2017

Commentaires

Jérôme a dit…
C'est vrai qu'il y a beaucoup d'émotion et de silences dans ce recueil. Le rythme est délicieusement lent, c'est une superbe réussite.
Guillome a dit…
@Jérôme : merci encore pour ton avis qui m'a donné l'envie de lire ces nouvelles. Je ne le regrette pas!
Nad a dit…
Un monde sauvage qui m'est précieux. Un livre vers lequel je me tournerai, c'est certain, tout est là pour me plaire...
Bisous et bon weekend dans l'Avenue
Guillome a dit…
Nad : je suis presque sûr qu'il te plaira!