Film noir - Cycle Robert Wise


Après Robert Siodmak et Otto Preminger, poursuivons notre exploration des films noirs avec une sélection de 5 films de Robert Wise, le réalisateur de West Side Story

Robert Wise - Fiche IMDB

Né pour tuer (Born to kill) Robert Wise 1947
Nous  avons gagné ce soir (The set-up) 1949 *
Je veux vivre (I want to live) Robert Wise 1958 
La maison sur la colline (The house on Telegraph hill) Robert Wise 1951
Le coup de l'escalier (Odds agains tomorow) 1959 *

* Top Film noir de l'Avenue


Helen Brent quitte l'hôtel dans lequel elle séjournait peu après que les lieux aient été le théâtre d'un mystérieux double homicide. Dans son train la ramenant vers sa famille et son mari, elle fait la connaissance d'un inconnu étrange et agressif. Pourtant, la jeune femme tombe sous son charme et décide de le revoir. Celui-ci finit même par rencontrer sa famille. L'homme parvient à séduire la demi-soeur d'Helen...

La critique de DVDClassik



Bill Thompson, un boxeur sur le déclin, doit se coucher lors d'un combat. Mais dans un sursaut d'orgueil, il fait volte-face et met son adversaire au tapis. Il doit maintenant faire face aux conséquences.

La critique de DVDClassik



Accusée d'un meutre qu'elle n'a pas commis, Barbara Graham est condamnée à mort. Seul contre tous, le journaliste Ed Montgomery défend Barbara. Mais l'issue de son combat est tragique.



Prenant à sa demande l'identité de sa meilleure amie décédée, Victoria Kowelska assure l'éducation de son enfant. Très vite, elle soupçonne son compagnon de vouloir la suprimer. Celui-ci boit le poison qu'il lui destinait. Accusée de meurtre, Victoria doit prouver son innocence.

(film ajouté le 19 février 2017)
Le coup de l’escalier (Odds against tomorrow) Robert Wise 1959


Dave Burke, ancien policier, prépare un casse de banque. En s'associant avec Ingram et Slater, tout semble marcher comme sur des roulettes, mis à part un détail : Slater est raciste, Ingram est noir... 

Le plus assourdissant dans ce film qu'admirait Jean-Pierre Melville, ce ne sont pas les coups de feu mais les frappes violentes d'un musicien sur un xylophone, les hurlements de joie et d'horreur de gamins perchés sur un manège, la musique du pianiste Jaohn Lewis. (Libération)

La critique de DVDclassik

Le film noir sur l'Avenue...

Commentaires

Cristina G a dit…
Très tentant ces films. J'aurai un petit penchant pour "I want to live", mais l'issue tragique me désole un peu.

:-)
Guillome a dit…
@Christina : l'actrice a un très beau rôle avec une fin déchirante. laisse toi tenter !
roijoyeux a dit…
je suis tenté par "Nous avons gagné ce soir", de Robert Wise je connais le magnifique "West Side story"
Guillome a dit…
@roijoyeux : très bon choix ;-)