samedi 14 juin 2014

La merditude des choses - Dimitri Verhulst


J'ai jamais rien lu de pareil....et quel titre ! 

Voici une chronique d'enfance dans un village reculé de Belgique. Le narrateur, Dimitri, 13 ans vit avec son père et ses deux oncles chez sa grand-mère : une famille de paumés et d'ivrognes.
 

Ça picole durant tout le roman (scènes de beuveries lamentables, tournée des bars, organisation d'un tour de France éthylique, si si ça existe !). La joie et l'ivresse rythment la vie quotidienne de cette famille marginale. Dimitri assiste à une débauche sans limites de son père, qui tentera en vain de faire une cure de désintoxication. La grand-mère réussira à éloigner son petit-fils en appelant les services sociaux. 

On rit devant le grotesque des situations et l'on porte un regard tendre sur cette famille à la limite de la folie.

Devenu adulte, Dimitri est parvenu à s'extraire de cette vie mais les traces de son passé sont toujours présentes.

On referme le bouquin, on rit déjà beaucoup moins en réfléchissant à ce qu'on vient de lire. Surtout quand on apprend que l'écrivain s'est inspiré de son vécu. 

Ce roman a été adapté en film. 



La merditude des choses - Dimitri Verhulst - Traduit du néerlandais par D. Losman - Denoël - 2011

3 commentaires:

Yv a dit…

Effectivement si c'est du vécu, ça fait peur...

manU B a dit…

Quel titre en effet ! :)

Camille Fromtheavenue a dit…

@ Yv & Manu : ...Et je n'ai pas vu le film...le livre me suffit pour l'instant ;)