Cartons de Pascal Garnier

 Cartons - Pascal Garnier - Editions Zulma - 2012

Cela faisait (trop) longtemps que je n'avais pas lu un roman de Pascal Garnier. J'ai presque oublié pourquoi j'aimais cet écrivain. C'est avec ce roman posthume que je me suis rattraper. 

Quel bonheur ! Décidément, Pascal Garnier est hors catégorie pour moi, une écriture si particulière, tragi-comique, désespérément humaine. Et puis cette façon si originale de tout plaquer, d'en finir brutalement avec chacune de ses histoires !

Pour ce qui est de l'histoire justement : un homme déménage à la campagne mais ne se résout pas à vider ses cartons et préfère attendre sa femme dont l'absence commence à devenir pesant pour lui. Est-elle partie pour toujours ? décédée ? C'est une femme du village rencontrée par hasard, une sorte de vieille-fille qui lui redonnera l'envie de vivre, quoique...

Je ne résiste pas à citer quelques passages qui m'ont bien fait rire, que je trouve beaux tout simplement :

- vous êtes ponctuel, c'est bien
 - c'est difficile de faire autrement, ici. J'avoue que jai encore du mal à me faire à cette cloche.
 - il n'y a plus de curé dans l'église, il faut au moins une cloche, pour le remplacer. Asseyez-vous.

Après avoir manipulé l'antenne, l'image se stabilisa. Un couple d'animateurs, dont l'élément masculin était un ancien présentateur météo fraîchement moumouté, proposait avec un enthousiasme débordant dans un décor de pavillon témoin un lot de films antiadhésifs, soit en rouleaux de 40x30, soit en disque de 33,26,24 centimètres de diamètre protégeant pour l'éternité le fond de vos poêles, vos plaques de four, pour la modique somme de 24,95 euros. Blanche n'en revenait pas.
- Je vais faire un café, vous en voulez ?
- Merci, j'ai déjà pris mon chocolat. Vous vous rendez compte, 24,95 euros, pour l'éternité !

L'eau, épaisse comme un sirop, grasse comme de l'huile, renvoyait au ciel sa propre image dans un défi magnifique. De flaque en flaque, elle bouillonnait, bondissait, éclaboussait les bourrelets minéraux, fière de son opulence, ivre de bulles, enragée, écumante. Des larmes lui vinrent aux yeux.

Cartons - Pascal Garnier - Editions Zulma - 2012

Commentaires

La Petite Souris a dit…
j'adore Pascal Garnier mais j'avoue que celui là je ne l'ai pas lu !!! va falloir que je me le procure au plus vite ;)
il est très émouvant, je ne peux que te le conseiller.
Cristina G a dit…
Moi je découvre cet auteur et tu m'as donné bien envie de faire connaissance avec ce livre, surtout s'il est émouvant !

Merci camille
C'est un écrivain qui mérite qu'on s'y attarde. Signé Guillome (Camille c'est le nom de "l'Avenue..."j'ai galéré avec google + et j'ai du trouvé un prénom pour valider leurs paramètre)
Cristina G a dit…
Ok Guillome ;) Les joies de l'informatique ! Je croyais que vous étiez plusieurs sur le même blog comme font certains !

Camille est très joli pour le nom d'une avenue en plus c'est le prénom de ma fille, alors tu penses bien ;D

Je note ton livre :)
oui, oui nous sommes deux à alimenter le blog. l'autre comparse c'est Fabien. Et oui Camille est un bien joli (pré)nom ! bonne journée !
Yv a dit…
Pas lu celui-ci, mais je compte bien le faire, P. Garnier est un écrivain que j'apprécie
j'ai été content de retrouver sa plume ! bonne lecture.
roijoyeux a dit…
A découvrir alors !
oh oui, ouvre le...carton ;-)
krol a dit…
Ah Ah Ah !!!!! Contente que tu aies aimé ce livre que, pour ma part, j'ai adoré !!!
Guillome a dit…
c'est en gros grâce à toi qui m'a "obligé" de le lire...sans quoi je n'aurais pas forcément pris le temps de l'ouvrir ! alors merci !
Sorel a dit…
Tu as choisi de bien beaux extraits, avec le pitch, ça donne vraiment envie de le lire.
ah merci ! tout le roman (ou presque) est comme ça...
manU B a dit…
Je ne connaissais pas cet auteur mais le sujet a l'air sympa.
Les couvertures de Zulma ont toujours un côté psychédélique étonnant ! ^^
Je ne peux que t'encourager à découvrir Pascal Garnier. Lors d'une rencontre avec l'éditeur à laquelle j'ai assisté, il expliquait qu'ils avaient beaucoup travaillé leurs couvertures pour se démarquer et être repéré en librairie et par les lecteurs potentiels. Je trouve que c'est très réussi.