Un logique nommé Joe de Murray Leinster

Un logique nommé Joe de Murray Leinster

Un logique, ça ressemble à un récepteur d'images, seulement il y a des touches au lieu de cadrans et vous pianotez pour avoir ce que vous voulez. L'appareil est raccordé au réservoir de données.

Sauf qu'un jour, un logique, nommé "Joe" va s'appliquer à donner des réponses très (et trop) pratiques à n'importe quelle question posée quitte à divulguer la vie privée de chacun (comment dévaliser une banque, comment fabriquer de l'argent, tuer sa femme sans se faire prendre...). Le logique devient alors une machine technologique inquiétante, redoutable qui pourrait provoquer la perte du monde. 

Lorsque nous voulons savoir, ou voir, ou entendre quelque chose, lorsque nous désirons parler à quelqu'un, nous pianotons sur les touches d'un logique. Coupez les logiques et tout va fiche le camp.

Visionnaire, cette nouvelle, écrite en 1946 est d'une grande pertinence. Elle pointait déjà les dangers et les dérives de ce que nous vivons aujourd'hui avec le monde fantastique d'internet ! Des humains reliés les uns aux autres, abreuvés d'informations en permanence, où la vie privée se réduit à une peau de chagrin.

Bluffant ! 

Cette nouvelle de 40 pages est publiée dans la collection Dyschroniques aux éditions Le passager clandestin : Lorsque les futurs d'hier rencontrent notre présent...

Dyschroniques exhume des nouvelles de science-fiction ou d’anticipation, empruntées aux grands noms comme aux petits maîtres du genre, tous unis par une même attention à leur propre temps, un même génie visionnaire et un imaginaire sans limites. A travers ces textes essentiels se révèle le regard d'auteurs d'horizons et d'époques différents, interrogeant la marche du monde, l'état des sociétés et l’avenir de l'homme.  

Autres titres de la collection : à découvrir ici.

Commentaires

zarline a dit…
Je ne connaissais pas du tout mais ton résumé est vraiment intrigant et j'aime beaucoup l'idée de cette collection. Je vais aller voir tout ça de plus près.
Guillome a dit…
je suis en train de lire d'autres titres de la collection, peut-être chroniqués ici dans quelques temps. Bonne découverte et merci pour ta visite !