Deux garçons bien sous tous rapports de William Corlett

Deux garçons bien sous tous rapports de William Corlett

Le château de Bellingford, petit village de la campagne anglaise, vient d'être acheté par deux hommes : Richard, un producteur de théâtre à succès accompagné de son jeune amant, Bless. S'ils pensent trouver dans cette demeure le calme et la tranquillité, c'est raté. Car forcément, ils attirent la curiosité des  habitants remplis de commères et de vieilles bigotes. Une semaine suffira à Bless pour se laisser déborder par des habitants envahissants pendant que Richard lui, part une semaine aux Etats-Unis pour signer un contrat pour le cinéma.

100% Humour british avec des dialogues savoureux. Pour ceux qui aiment foncez. L'humour anglais, c'est à moitié ma tasse de thé, mais je me suis laisser tenté. Et le début démarrage plutôt bien. C'est léger, ga(y)i et les pages se tournent toutes seules. Mais rapidement, une fois l'idée de départ exposée, l'histoire ne tient pas vraiment. On assiste un une pièce de théâtre vaudeville, certes amusante mais l'accumulation de personnages sortis de nul part finit par lasser et je m'y suis un peu perdu. Cependant, certaines scènes sont hilarantes, les quiproquos souvent attendus sont drôles. Finalement j'ai passé un bon moment mais sans plus et j'ai bien peur que ce roman soit vite oublié. Allez hop au suivant !

Commentaires

roijoyeux a dit…
il finit bien j'espère... car les 3 romans gays que j'ai lus se terminent mal !!! alors en ce moment j'en cherche un qui finit bien !!!
joseph a dit…
juste comme cela mais du fond du coeur et parce que finalement j'aurais bien la tête d'un des personnages (et puis next comme on dirait dans une émission de tv réalité) meilleurs voeux pour 2013
@roijoyeux : oh oui, celui-ci finit bien (de toutes façons il était attendu qu'il termine bien).

@joseph : allez dis plutôt que tu as fait la cover du bouquin ;) très bonne année 2013 à toi !!! à bientôt.