Che la festa cominci (La fête du siècle) di Niccolo Ammaniti

Che la festa cominci (La fête du siècle) di Niccolo Ammaniti
Le nouveau roman de Niccolo Ammaniti vient de paraître en France.

Dans cette histoire, nous avons à faire tout d'abord à Fabrizio Ciba, jeune romancier à la mode, très égocentrique et imbu de lui-même. Celui-ci décide de se rendre à la fête du miliardaire Sasa Chiatti, annoncée comme la fête du siècle qui s'annonce grandiose et où tous les people sont invités (écrivains, joueurs de foot, artistes, stars, journalistes, mannequins...). Le deuxième personnage du roman s'appelle Saverino Moneta, dit Mantos. Lui n'est pas invité à cette fête. Il est le leader d'une secte satanique, rejoins par trois autres membres, embauchés en tant que serveurs. Ils veulent faire parler d'eux pour être enfin reconnus par les autres sectes d'Ttalie. Leur plan : décapiter une chanteuse sur scène. Mais évidemment rien ne s'annonce comme prévu...

Si vous admettez de vous faire embarquer dans cette histoire loufoque, vous partez pour des éclats de rire et vous irez de surprises en surprises. Ammaniti ne semble rien s'interdire, dépeint une société italienne en à bout de souffle, épingle tout le monde (presse, télé, politique...) et s'en donne à coeur joie. Son scénario part en sucette et son imagination n'a pas de limites. 

Ici, place au divertissement. Ammaniti maîtrise des dialogues drôles et percutants digne d'une véritable comédie au cinéma. Ecrire un roman drôle n'est pas un exercice facile mais selon moi, il relève brillamment le défi.

Nous sommes très loin de Comme dieu le veut, roman d'une grande noirceur que j'avais lu précédemment. Cette fois ci Ammaniti a décidé de s'amuser. Ce roman m'a rappellé ses première nouvelles Dernier réveillon et autres nouvelle cannibales que je vous conseille vivement.

Commentaires

Béné a dit…
J'ai trop hâte de le lire !
j'espère qu'il te plaira ;) bonne journée.