La beat generation : la révolution hallucinée

La beat generation : la révolution hallucinée

La fin d'année s'est terminée sur la lecture d'un roman de Jack Kérouac Le Vagabond solitaire et d'une excellente synthèse La beat generation : la révolution hallucinée de Alain Dister. Ce titre de la collection "Découvertes Gallimard" a le mérite de présenter le mouvement symbolique de l'Amérique des années 1950 et 1960 d'une manière assez simple en passant en revue les fondateurs du mouvements (Kérouac, Ginsberg, Burroughs...), de prolonger sur les beatniks, les héritiers de la beat generation et de présenter ce qui l'en reste aujourd'hui. Pour moi, c'est une très bonne approche sur le sujet que je connaissais assez peu. Le livre donne envie d'aller explorer les pistes et les auteurs évoqués.

Cette fin d'année a été aussi l'occasion de dévorer des mangas qui nous ont bien scotchés mais on en parlera une prochaine fois !

Bonne année à vous tous. Que tous vos rêves, mêmes les plus fous se réalisent !   


Les périgrinations de Kerouac recouvrent les Etats Unis du Nord au Sud, et d'Est en Ouest, le Mexique et une partie de l'Europe dont la France, que Kerouac considère comme sa seconde patrie. Tour à tour cheminot en Californie, aide-cuisinier sur un cargo, flâneur avec les beatnicks de New York, Jack Kerouac part à l'aventure et déclare "qu'il n'est rien de plus noble que de s'accommoder des quelques désagréments que nous apportent les serpents et la poussière pour jouir d'une liberté absolue.

Un roman qui a le mérite de suivre Kérouac dans ses errances et les différents métiers qui l'a pu exercer. Mais j'ai trouvé que ce kaléidoscope paraît un peu fade par rapport à d'autres romans beaucoup plus forts que j'ai lu récemment : Sur la route et Les clochards célestes.  


Commentaires

alain a dit…
J'ai lu il y a longtemps "la route" et d'autres livres de Kérouac, Ginsberg.. Une belle époque..
merci pour ton com'.Une belle époque ? alors je vais continuer à défricher...