mercredi 22 octobre 2014

Sherlock Holmes, détective conseil

Aucun commentaire:

Sur l'Avenue même si la manette de jeu vidéo à tendance à chauffer facilement, on aime aussi les jeux de société. Une fois n'est pas coutume, aujourd'hui je vais vous parler d'un de nos jeux. 

Sherlock Holmes, détective conseil est un jeu d'enquête où les joueurs incarnent des membres des Francs-Ttireurs de Baker Street (réseau d'information du célèbre détective). Ils sont chargés de résoudre une affaire d'assassinat en confrontant leurs réponses à Sherlock Holmes. Le but du jeu est évidemment de trouver le meurtrier mais aussi de surpasser le maître en étant plus rapide que lui. Les joueurs sont amenés à jouer de manière coopérative en confrontant leurs opinions et leurs théories pour mener leur enquête.

La partie commence par la lecture du scénario proposé. Les joueurs ont a leur disposition une carte de Londres, un annuaire des rues et des informateurs qui pourront les aider (médecins légistes, journalistes, Scotland Yard...) ainsi que le journal du jour de l'enquête (qui fourmille d'indices!). Il est conseillé d'avoir à porter de main une feuille de note et un crayon pour inscrire le maximum d'infos et de détails dont certains seront déterminant pour la résolution de l'enquête.

Matériel de jeu
Puis, chaque joueur décide tour à tour d'aller à tel ou tel endroit et/ou questionner telle ou telle personne susceptible d'aider le groupe d'investigateurs. Chaque déplacement correspond à une étape de l'enquête. Il faudra juger de la pertinence de chaque déplacement car à la fin du jeu, si les joueurs veulent battre Sherlock Holmes, il faudra non seulement répondre correctement à toutes les questions du jeu (qui est le meurtrier, les circonstances du crime, et autres questions diverses) mais aussi essayer de résoudre l'enquête avec le moins de déplacements possibles comparé à ceux de Sherlock Holmes.


Lors d'une soirée entre amis, nous avons été 8 enquêteurs à tenter de résoudre la première énigme du jeu. Au départ, nous avons été déroutés ne sachant quelle piste suivre en priorité. Peu à peu chacun des joueurs y est allé de ses théories et la machine s'est mise en route. Le livret et les séquences d'entretiens avec les personnes ressources sont agréables à lire et mettent vraiment dans l'ambiance. Il nous aura fallu deux bonnes heures pour résoudre cette affaire et répondre aux questions finales. Nous avons gagné de peu. En effet Sherlock Holmes a été plus rapide que nous mais nous avons gagné de nombreux points grâce à des questions bonus (qui portaient sur des détails annexes de l'histoire). Ouf ! 

crédit photo
Parmi les joueurs, certains étaient mordus et à fond dans l'enquête tandis que d'autres ont trouvé l'enquête trop difficile se décourageant en cours de partie. Pourtant il est à parier que les enquêtes suivantes seront plus complexes que la première. Dans les enquêtes suivantes, les joueurs pourront se servir du journal des enquêtes précédentes. A noter aussi que nous avons décidé de donner une réponse collégiale ce qui n'est pas obligatoire. Auquel cas, chaque joueur donne séparément ses solutions et compte ses points.

Pour ma part, j'ai été vraiment captivé par ce jeu que je trouve immersif par son matériel et le livret d'enquête. L'univers d'enquêtes dans le Londres de la fin XIXème est très bien retranscrit. Cela donne envie de (re)découvrir les romans de Conan Doyle!

Livrets de la 11ème et 18ème enquête
Sherlock Holmes, détective conseil - Editions Ystari - un jeu de G. Grady et S. Goldberg et R. Edwards illustré par Neriac et A. Demaegd - 10 enquêtes - 1 à 8 joueurs - 12ans et + - 1h à 2h.

Enquêtes supplémentaires :
La rançon du diable
Carlton house (5 enquêtes)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...